Les facteurs pour bien acheter ses fenêtres



Les différents types de fenêtres



L’un des principaux facteurs sur lequel se pencher lors du choix de fenêtres pour son habitation est le principe de fermeture. Il existe même des fenêtres dites fixes, que l'on ne peut pas ouvrir. Parmi les plus couramment répandues, on trouve la fenêtre à la française, avec un ou deux battants s’ouvrant vers l’intérieur, la fenêtre à soufflets, où l’ouverture se fait sur un axe horizontal, et bien sûr la fenêtre coulissante, avec un vantail qui glisse sur l'autre. Certaines fenêtres proposent deux ouvertures, à l'image de la fenêtre dite oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée.

D'autres modèles sont moins classiques mais offrent un gain de place, comme la fenêtre à galandage, où la baie coulissante rentre dans le mur.

Bois, plastique ou aluminium pour la fenêtre



Aspect et budget constituent les facteurs primordiaux quand il s'agit de choisir le matériau des fenêtres. Elles doivent venir s’assortir avec l'ensemble de votre demeure. Une fenêtre en polychlorure de vinyle s’installe aisément, se nettoie facilement et est la plus économique.

Fenêtre alu

Gare cependant aux premiers prix. La fenêtre en bois possède des qualités esthétiques, durables et isolantes. Elle peut également désormais s’adapter aux baies vitrées. La fenêtre en aluminium est plutôt destinée aux constructions modernes.

Particulièrement robuste, elle se décline aussi dans de multiples coloris. Une dernière solution est d'opter pour une ouverture en bois et aluminium, qui marie les propriétés de ces matériaux. Les as du bricolage peuvent eux-mêmes installer les fenêtres. Cependant, il est préférable de faire appel à un fenêtrier.

Avec ce dernier, vous êtes sûr d'obtenir un travail parfaitement effectué et rapidement. Il faut aussi savoir que vous profiterez dans ce cas d'une TVA réduite sur l'équipement et sur les travaux. Enfin, vous aurez droit à toutes les garanties liées à l’installation. Matière, forme, taille, ouverture sont les éléments du prix des fenêtres.

Pour vous donner une idée, une fenêtre droite en bois se vend en moyenne à 500 euros ; une porte-fenêtre en PVC se vend de 500 à 1 200€ quand en métal les prix les plus bas sont de 700 euros. A ces tarifs, s’ajoutent généralement les poignées, crémones, cache-fiches, etc. La mise en place d'ouvertures solides vous permettra de réduire votre facture énergétique. Vous pouvez également prétendre à des aides financières.

Rectangulaire, cintrée, arrondie ou triangulaire : on trouve quatre formes d'ouvertures. De nombreuses tailles de série sont fabriquées. Des ajustements se font si une taille de série ne s'ajuste pas pour quelques centimètres. Cependant, des dimensions trop éloignées contraignent au sur mesure.

Evidemment le coût s'en ressent et l'action d’un professionnel certifié s’impose. L’un des éléments à prendre en compte lors de l’achat d'une fenêtre est la sécurité, d'autant plus jusqu'au premier étage. Le but est de faire rebrousser chemin aux éventuels cambrioleurs. Les huisseries ainsi que des verres et volets robustes sont essentiels.

Il existe entre autres des vitrages retardataires d’effraction. Vous pouvez encore choisir d’ajouter une grille à vos fenêtres aisément accessibles. En construction neuve comme en rénovation, les fenêtres sont l'un des principaux points pour ce qui est de l'isolation du logement. En effet, des fenêtres mal isolées sont susceptibles de provoquer jusqu'à 25% de déperditions de chaleur.

En plus de l'isolation thermique, il est utile de prendre en considération l'isolation acoustique. Voilà pourquoi on trouve de moins en moins de simple vitrage. Le double vitrage, avec ses deux verres espacés par une lame de gaz, est aujourd'hui le plus courant. Le triple vitrage est de son côté nécessaire dans les maisons HQE.

Si vos fenêtres sont équipées d'un simple vitrage mais que vous souhaitez renforcer l’isolation, vous avez la solution du sur-vitrage sur une fenêtre en bois..


Liens connexes :